Ce site vous explique comment sont les animaux domestiques.

Le cheval de Przewalski

Le cheval de Przewalski

C'est en Mongolie, dans le désert de Gobi, qu'en 1878 le colonel russe Pzewalksi a découvert les derniers rerésentants de cette espèce de chevaaux aujourd'hui protégée.

Le cheval sauvage de Pzewalski n'est pas un cheval ordinaire.

Il n'a jamais été domestiqué.

Conrairement aux chevaux domestiques, Equus ferus przewalski possède 66 chromosomes, au lieu des 64 qu'ont les autre chevaux!!

Sa crinière pousse droite et il n'a pas le toupet sur le front.

De couleur isabelle ou louvet (jaune avec le crin et les extrémités noir), il a souvent des zébrures sur les pattes.

Chassé par les Monglos comme gibier et au bord de l'extinction, on n'avait plus revu d'individus libres dans la nature depuis1966.

Mais grâce aux chevaux gardés en captivité dans les zoos, plusieurs programmes de réintroductionont vu le jour.

Depuis 1992, un petit troupeau à l'état sauvage a ainsi été reconstitué dans le parc national des Cévennes, en France.

Les poulains nés de ce troupeau sont relâchés sur leur terre d'origine, la Mongolie, afin de rétablir la population sauvage.

Aujourd'hui, il resterait 1 600 individus en cativité, et environ 250 individus reintrduit dans la nature.

On pense que les chevaux domestique actuels descendraint du (cheval de Przewalski) et de deux chevaux aujourd'hui disparus, ( le tarpan et le cheval de Solutré ).

Le tarpan a eu moins de chance: le dernier individu libre de cette espèce ancestrale, qui vivait en Pologne, est mort en 1874, suivi en 1887 par le dernier tarpan demeurant dans un zoo. 

 

Aucune note. Soyez le premier à attribuer une note !

Ajouter un commentaire

Vous utilisez un logiciel de type AdBlock, qui bloque le service de captchas publicitaires utilisé sur ce site. Pour pouvoir envoyer votre message, désactivez Adblock.

Créer un site gratuit avec e-monsite - Signaler un contenu illicite sur ce site